Textiles de la Dunière

bobines fils moulinage
échantillon 2
échantillon 3

Préambule

Le choix des matières premières est fondamental pour toute réalisation de produits performants et qualitatifs. TLD a fait le choix de la qualité en achetant ses fils, en direct, auprès des meilleurs filateurs au monde.

La fabrication des fils moulinés, en 3 étapes :

1. Le copsage

copsage

Consiste à mettre la matière première sur des supports utilisables par les machines de moulinage.

2. Le moulinage

retordage-moulinage

Le terme recouvre trois types de transformation par torsion :

  • torsion d’un seul fil ; les spécialistes parlent de double torsion,
  • association de 2 ou 3 fils par le guipage (un fil enrobe l’autre)
  • association de 2 ou 3 fils par le câblage (les deux fils sont tordus ensemble).

3. Le traitement

finition-moulinage

Un traitement en autoclave (température et humidité) supprime les forces de vrillage des fils moulinés, et fige les caractéristiques du fil.

Qu’est-ce que le moulinage ?

La torsion a pour but de lier les filaments constituant le fil et de les disposer « en hélice » afin d’améliorer la qualité du fil :

  • résistance à l’abrasion; nécessaire au tissage,
  • résistance à la traction; plus un fil est tordu, plus il est résistant.

Cette torsion modifie également le toucher (effet crêpe si torsion très élevée) et l’aspect (un fil crêpe est mat).

La torsion est définie par son sens, (les spécialistes disent S ou Z) et son intensité (exprimée en nombre de tours par mètre).
Les niveaux de torsions vont 100 à 2500 tours/mètre de fil.

TLD mouline exclusivement des filaments continus :
Le moulinage de fibres (de coton par exemple), dans le même atelier, pourrait générer un risque de pollution (dépôt de fibre de coton sur les fils synthétiques), préjudiciable à la qualité de ses productions.
Le respect des conditions optimum de température et de d’humidité dans les ateliers est également indispensable pour garantir la Qualité requise par nos clients.